19/08/2009

G(émissements) S(ur) M(mesure)

Un téléphone rose
Ta fabuleuse prose
Passer en kit mains libres
Pour un très beau calibre.
 
Entretien général
Tour d’horizon banal
Se mesurer au sextant
On hume l’air du temps.
 
Ta voix malicieuse
Aux nuances fiévreuses
Qui court le guilledou
Vibrations dans le cou.
 
Chuchotis d’avant-propos
Etranges tourtereaux
Sans ailes pour rallier
Le ciel réalité.
 
Films en technicolor
Dans mille et un décors
Plantés sur l’éphémère
Scène de nos garçonnières.
 
Avec des si lancés
Soupirs accélérés
Ralentis de tendresse
Regain de nos hardiesses.
 
Lointaine union câblée
Un courant survolté ;
Prises électrosexuelles
Branchées en passerelle
 
Sur rivière enchantée
Pour malin plaisancier
Qui navigue en eaux troubles,
Mes envies qui redoublent.
 
Nos prénoms décrochés
Envol puis ricochets
Sur le lac volupté
La jouissance accostée.
 
Silence qui en dit long
Fumée qui fait des ronds
Fusion de nos pensées
Aux nuits déboussolées…
 
Golden Lady

decoration

18:15 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Merci beaucoup pour ton passage, je suis a temps pour lire je crois en premier cet très bel écris, un peu comme une légère caresse sur un corps, ou un petit chuchotement délicat, bravo pour la douceur... biz a bientôt

Écrit par : ~?~ | 19/08/2009

Voilà un texte que j'attendais .... la danse des mots m'enchante !

Écrit par : l'apprentie | 20/08/2009

Un silence dont il faut parfois s'accommoder, et pour longtemps....c'est dur, mais il reste alors les souvenirs voluptueux. Ce texte est superbe. Je suis fier de te connaître, Golden Lady.

Écrit par : Edouard | 20/08/2009

je suis un pote a chris, en tous cas ! tu es une belle s.....rien A AJOUTER...TU TE PRENDS POUR UNE FEMME or __________________________

Écrit par : Jacques W. | 22/08/2009

Encore un qui a des c... à ce que je vois... qui se ressemble s'assemble... Morte de rire ! Et on peut te joindre où ? Allez y les gars plus on est de fous plus on rit. Vous n'arriverez pas à me destabiliser.. alors donnez vous en à coeur joie je m'en balance... L'indifférece est le plus grand des mépris.. Je ne relèverai même plus et surtout sachez qu'en aucun cas ça ne me dérange...
Bonne journée !

Écrit par : Golden Lady | 22/08/2009

Bonjour Golden Lady C'est un texte magnifique, dommage que certains CONS, ne sachant à peine s'exprimer, viennent salir d'aussi jolis mots.
Bisous My Lady (attends, ils vont nous prendre pour des G....)
Bisous
J'ai vu aussi qu'il avait le culot d'aller chez Edouard, là il est tombé sur un gros nonos)

Écrit par : Marie | 23/08/2009

Bonsoir ma grande, Ho là, c'est mouvementé par ici!
Je reviens de ma longue absence (cause trois jobs).
Comme tu dis, la meilleure chose est l'indifférence donc, ne réponds même pas à ce genre de personnes.
Chacun fait son blog comme il le souhaite.
Ca se permet d'insulter les gens alors que ca n'a même pas le cran de laisser une adresse URL ou de mail pour s'expliquer!
M'enfin, pour parler de ton texte, j'en ai connu des plus osés que je préférai ;-) mais, il n'est pas mal quand même.
Gros bisous à toi et, j'espère que tu me pardonnes mon absence, j'étais épuisée!
(PS) Ne réagi pas à ces imbécilités, à ta place, j'effacerai ce comm ;-)
Bises, Pam

Écrit par : Pamela | 25/08/2009

Bonsoir, Je pense qu'il y a erreur sur la personne.
Si tu regardes bien, le comm vulgaire vient d'un certain Jacques W. Je sais que ma frangine n'a pas de tels propos et, si toutefois c'était elle, elle aurait signé de son nom.
Je ne comprends donc pas ton comm.
Enfin soit, je n'ai pas envie de me prendre la tête, je suis morte épuisée.
Je te souhaite une bonne soirée.
Bises, Pam

Écrit par : Pamela | 26/08/2009

Les commentaires sont fermés.